Vous êtes ici

Informations sur la GPECT

Livret Gtec

 Vous trouverez ci dessus un livre blanc, téléchargeable et gratuit.

Il fournit un éclairage sur La Gestion Territoriale des Emplois et Compétences, telle qu’elle est menée à Sénart. Après quatre années de construction et d’expériences, il était pertinent de regarder ce qui a été fait et d’apporter des éléments d’appréciation sur la méthode et les outils qui  ont été développés.

Même si tous les professionnels ne sont pas encore tout à fait d’accord sur la définition exacte de la GTEC, la MDEF de Sénart la résume comme un enjeu primordial, réunissant les trois composantes d’un écosystème autour d’objectifs communs : le Territoire (qui influe sur les mutations économiques locales), les entreprises (qui doivent être concurrentielles et donc attirer et maintenir les compétences humaines) et les salariés (pour lesquels il est important de sécuriser leurs parcours professionnels). La GTEC est au croisement de ces trois environnements.

Impulsée par le bureau de la MDEF dès 2009, la GTEC a fait l’objet  d’un premier comité de pilotage en juin 2010, réunissant les principaux acteurs du territoire : le Syndicat d’Agglomération Nouvelle (porteur du développement économique), ESF (Réseau de chefs d’entreprise du Sud Franciliens), les Chambres Consulaires et l’Université Paris XII (UPEC). L’Unité territoriale de la Direccte et Pôle Emploi nous ont rapidement rejoints en signant avec notre structure une convention tripartite permettant d’engager des moyens pour la réalisation d’une démarche de GTEC partagée. La Direccte régionale idf, le MEDEF, la CGPME, les chambres consulaires (CCI, CMA), la Fédération du Bâtiment, le CNAM, les OPCA (Opcalia et Agefos PME) et OPACIF (Fongécif-Idf), la CFDT, la CGC, la CFTC, Seine-et-Marne Développement, l’AFPA, l’Etablissement Public d’Aménagement et la Région Ile-de-France sont autant d’institution qui soutiennent à ce jour notre démarche.

Nul doute que le plus difficile a été de faire converger ces partenaires vers le même objectif. Or, lorsque l’intérêt est partagé, les résultats sont là ! Il y a eu des succès mais aussi des échecs. Toutefois, lorsqu’il est possible de prendre le temps de la co-construction, il en résulte un grand nombre d’actions positives. La GTEC est une démarche qui s’inscrit dans la durée ainsi que dans une perspective diachronique, avec un plan d’actions parfaitement décliné. Ce que nous avions écrit il y a quatre ans a été scrupuleusement suivi. Les écarts entre le prévisionnel et le réalisé demeurent faibles et peuvent encore se corriger.

En résumé, ce document, construit par un journaliste qui mène son enquête, propose de mieux comprendre les enjeux de la GTEC en y ajoutant un éclairage pédagogique. Mais il porte également notre réflexion sur ce que pourrait être la GTEC de demain. Quand l’Etat continue de fortement centraliser les stratégies de politique publique de l’emploi sans toujours associer à la réflexion les territoires, ne sont-ce pas là les premières pistes de réflexion ?  

Yannick Diquelou
Directeur adjoint de la MDEF de Sénart

 

Introduction

Le projet

Comptes rendus du Comité de pilotage

Dossiers des CR des groupes de travail

Le CEPT (contrat d'étude prospective territoriale)

Le G-AccES (guichet d'accompagnement des entreprises et des salariés)

Contactez-nous : 01.64.13.40.18 462 rue Benjamin Delessert
Immeuble le Sextant
77550 Moissy-Cramayel
Réalisé avec soin par l'agence de communication The Gobeliners